André Steiner

1901, Székesfehèrvàr, Hongrie - 1978, Paris, France

Presentation

André Steiner obtient un diplôme d'ingénieur électricien à Vienne (Autriche) où il a émigré de sa Hongrie natale à la suite de la première guerre mondiale. Il pratique la photographie en amateur dès 1924 et assiste à la Technische Hochschule le professeur docteur Josef Maria Eder, qui est aussi le président de la Société photographique de Vienne. 

« Encore étudiant en 1924 et travaillant dans un laboratoire de technologie des matières, il eut entre les mains un des premiers 400 Leica, mis par Leitz à la disposition de certains centres d?études? Dès 1928, il devenait propriétaire d?un Leica et six ans après, maitrisant parfaitement la nouvelle technique, il était photographe.»

Il arrive à Paris en 1928 et travaille comme ingénieur à la Société Alsthom jusqu?en 1932. C?est en 1933 qu?il installe son premier studio de photographie.
Dans ses premières années de recherches, presque en scientifique, Steiner exploite le potentiel technique de la photographie (distorsion, solarisation , surimpression), cherchant à faire parler la matière photographique. Grand sportif - champion du décathlon aux jeux universitaires mondiaux en 1928 -, il photographie le monde sportif, le corps en mouvement, dans l?espace libéré de l?apesanteur.

Il continuera à poursuivre ses recherches plastiques autour du nu, fidèle à ses premiers travaux avec sa jeune épouse Lilly. Ces nus du milieu des années trente délaissent la pose classique à la recherche d?une composition où chaque partie du corps rentre en tension. Le corps n?est plus défini par ses courbes extérieures, son enveloppe ; Steiner en recherche plutôt son architecture intérieure, ses tensions, et met en relief sa construction. Une forme d?architecture corporelle, à l?instar de ces nouvelles structures de métal qui envahissent l?espace moderne.

Collections publiques

MNAM, Centre Pompidou, Paris

Musée Nicéphore Nièpce, Chalon-sur-Saône

The Morgan Library & Museum, New York, NY