Hervé Guibert

1955, Saint-Cloud, France - 1991, Clamard, France

Presentation

Hervé Guibert (1955-1991) était un écrivain et photographe français. Critique pour Le Monde, il est l'auteur d'une trentaine de livres, dont notamment À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie, qui présente un portrait intime de Michel Foucault, et a joué un rôle important dans l'évolution de l'attitude du public français face au sida. Publié pour la première fois par Régine Desforges en 1977, Hervé Guibert, qui a écrit dans le sillage de Jean Genet, Hermann Ungar et Thomas Bernhard, a également produit un important corpus de photographies, qui a été exposé en 2011 dans le cadre d'une rétrospective de la Maison européenne de la photographie.

Dans L'image fantôme, dont le sujet est la photographie et dans lequel aucune photographie n'apparaît, Guibert propose un regard singulier sur cette forme d'art. La pudeur ou l'impudeur, le seul film de Guibert, suit en détail les derniers mois de sa vie. Hervé Guibert meurt à l'âge de 36 ans à Paris. Son journal, Le mausolée des amants, qui couvre les quinze dernières années de sa vie, a été publié à titre posthume.

Biographie